L’Eglise déménage, l’église évolue

14 septembre 2020 ADD Caen

L’année 2020 sera une année marquante pour l’Eglise Caen-Château. Après 60 années de bénédiction vécues au 74 rue du Vaugueux, l’Eglise a entrepris son projet de déménagement pour migrer vers des espaces plus adaptés à ses besoins au 11 rue de la Cotonnière, toujours à Caen.

Quitter “le Vaugueux”, c’est quitter un lieu chargé d’histoire de vies transformées par la puissance de Dieu, de souvenirs de baptêmes par centaines, de mariages, de larmes de repentance et de sourires de délivrance.
Mais il faut bien se rendre à l’évidence : les lieux ne permettaient plus à l’assemblée de se développer et d’entrer dans les “oeuvres préparées d’avance” pour elle. Ensemble, nous avons voulu que l’Eglise soit un lieu de vie et non seulement un lieu de culte. Nous avons donc vendu notre ancien local arrivé aux limites de sa capacité et devenu insatisfaisant en termes de sécurité, d’accessibilité et de fonctionnalité – et sans possibilité d’expansions – afin d’en acquérir un plus spacieux, fonctionnel et sécurisé, et pourvu d’un grand espace de stationnement.

C’est là que notre histoire commune se poursuivra ! Nous y vivrons encore de belles choses car notre Dieu a résolu de bénir notre monde en souffrance et d’habiter glorieusement les Eglises qui marchent selon sa Parole et par son Esprit !

Déjà, nous voyons des jeunes et des familles, ainsi que des retraités, nous rejoindre de tous horizons pour former avec nous une Eglise dont le nom devra bientôt évoluer aussi mais dont les valeurs demeureront les mêmes.

Pour ce Noël, nous aurons par la grâce de Dieu et la générosité de tous un local neuf qu’il nous restera simplement à aménager avant d’y reprendre une vie d’Eglise que tous attendent avec impatience afin d’y Rencontrer Dieu Ensemble !

Merci d’être avec nous, d’un même coeur, d’une même âme et dans une même vision pour le salut et le bien de notre ville !

X
Read previous post:
Six mois après le confinement

Ces 6 derniers mois ont été pleines de surprises et c’est peu de le dire ! De rebondissements en rebondissements et...

Close